Actualités

« Nous disposons de plus de 30 000 ouvrages ». Antoine Garnier – Sanspapier.com

Nous nous sommes entretenus avec Antoine Garnier, co-fondateur de Sanspapier.com, une plateforme de livre numérique titulaire du label « Offre légale Hadopi ».

Pouvez-vous nous présenter Sanspapier.com ?

Sanspapier est une librairie en ligne 100% numérique. On a décidé de créer cette librairie il y a 2 ans environ en se plongeant sur ce phénomène du numérique et en essayant de le prendre en compte du point de vue « contenu ». La particularité de Sanspapier est de posséder un moteur de recommandation qui est basé sur le contenu des ouvrages. C’est-à-dire que l’ouvrage dispose d’une liste de mots-clés qui lui est propre et qui permet de caractériser le livre et, donc, d’introduire au moment de la recherche une dose de contenus sur chaque requête.

Quels livres proposez-vous sur Sanspapier.com ?

Sanspapier c’est d’abord du contenu de fiction, essentiellement, même si on n’est pas que tourné vers ça. On trouve aussi des sciences humaines, des ouvrages un peu plus techniques, mais encore une fois, pour l’instant c’est la fiction qui caractérise Sanspapier. Aujourd’hui on est à plus de 30 000 titres sur la librairie.

Est-il difficile de convaincre les éditeurs de diffuser leurs livres sur une plateforme comme Sanspapier.com ?

On a été agréablement surpris dès le départ, on a réussi à discuter avec eux et rapidement on a bouclé nos premiers contrats de diffusion. De revente, pour être plus précis. Il nous reste encore quelques distributeurs et un certain nombre d’éditeurs à convaincre de rejoindre la plateforme. C’est notre travail du quotidien, on essaye de faire en sorte que ce soit le plus rapidement possible. C’est évidemment un enjeu de disposer la totalité de l’offre ou la plus grande partie de l’offre, puisque les utilisateurs font la comparaison avec nos grands concurrents Amazon ou la Fnac.

Quelle est votre actualité ?

On travaille, bien sur, à l’amélioration du projet, tel qu’on peut le trouver sur le web. La librairie a encore pas mal d’améliorations à connaitre pour être vraiment sympathique et utilisée par les utilisateurs. En l’occurrence, on travaille sur une 2ème version du moteur pour essayer de mieux prendre en compte les requêtes de façon à faire une offre de recommandation plus pertinente car, encore une fois, c’est notre particularité, en améliorant la granularité des résultats. C’est vraiment là-dessus qu’on essaye de travailler. Et sur l’enrichissement des livres, le projet est encore assez jeune donc il n’est pas encore accompli, il faut qu’on travaille là-dessus. Ce sont nos axes principaux aujourd’hui.

Ensuite, on travaille également sur l’environnement de la librairie pour être capable d’avoir plus d’outils pour offrir une vraie expérience de librairie aux utilisateurs : l’accès à des extraits, la possibilité de partager les lectures ou les découvertes faites depuis la librairie. Ou encore la présence de commentaires sur les fichiers. Ce sont des choses assez simples qui existent, par ailleurs, mais qui doivent encore être créées. Le moteur de recommandation est une priorité, ensuite viendront les petites améliorations dont je parlais qui seront réalisées au fil de l’eau, parce qu’on est également en train de vendre le moteur auprès des éditeurs. C’est un travail qui se fait aussi en collaboration avec eux en fonction des besoins des uns et des autres. On espère créer une véritable expérience de librairie à terme, c’est l’enjeu !

-

Accédez à Sanspapier.com

Retrouvez Sanspapier.com sur offrelégale.fr

2 commentaires

Commentez !


sept × 3 =