Actualités

L’Hadopi aux côtés du Défenseur des droits pour le projet « Parlons jeunes »

Dans le cadre de ses ateliers de sensibilisation aux nouveaux usages, l’Hadopi était présente aux côtés du Défenseur des droits afin de contribuer à la mise en place du projet « Parlons jeunes », initié par le Réseau des Défenseurs des enfants européens (ENOC) et soutenu par la Commission européenne.

Ce programme ambitieux, organisé les  27, 28, 29 avril et 6 mai 2015, vise notamment à favoriser les discussions autour des violences contre les enfants, en donnant la parole à des jeunes de 10 à 18 ans et ce, dans dix pays d’Europe. Ainsi, outre le fait de sensibiliser le grand public aux droits de l’enfant en donnant la parole aux jeunes et en les incluant aux débats, l’idée est également de favoriser l’émergence de nouvelles connaissances autour de la citoyenneté et des médias pour les participants au programme.

Durant ces quatre journées, la dizaine de jeunes regroupés par l’Association JCLT du Groupe SOS (spécialisée dans les activités d’aide, de soutien et de prise en charge auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes en difficultés sociales en lien avec l’environnement familial, social et économique), ont fort à faire. En effet, un cycle conséquent de rencontres et discussions avec des associations, psychiatres, institutions et ONG doit leur permettre d’argumenter leur propos et de rédiger différents articles et interviews, ensuite diffusées sur différents supports.

Pour cela, la journée du lundi 27 avril était consacrée à plusieurs présentations par les partenaires du projet, dont l’Hadopi, afin de sensibiliser les jeunes aux actions de journalisme et de publication d’articles en ligne. David Groison, rédacteur en chef du magazine Phosphore a ainsi défriché les bases à connaître pour rédiger un article de presse, tandis que Maurice Bouchentouf, créateur d’Idéal productions a sensibilisé le groupe au tournage vidéo et au reportage filmé. De son côté, l’Hadopi a mis en place le blog du projet et présenté à chacun la manière de mettre en ligne un article et de l’illustrer en l’accommandant d’images librement réutilisables ou réalisées par les apprentis journalistes eux-mêmes.  Un film de cinq minutes devra également présenter le travail global réalisé durant tout le projet.

En juin prochain, un ambassadeur pour le groupe français sera désigné et ira présenter les différentes réalisations devant une commission composée de dix ambassadeurs d’autant de pays européens ayant participé à ce projet international.

Les différentes publications sont à retrouver au jour le jour sur : https://projetenoc.wordpress.com/

photos : Alice Huelvan

Commentez !


8 × quatre =